Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lilas Qui ?

  • : Lilas Kwine
  • Lilas Kwine
  • : Un blog pour souffler à contretemps qui passe, rire un bon coup et en reprendre un verre, évacuer les larmes pour les éco-recycler, tout ça dans des histoires parce beaucoup de mots pour pas dire grand chose c'est toujours mieux que rien.
  • Contact

Lilas Quoi?

  • Lilas Kwine
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout

Anthologie-po-sie-gehess-edition.jpg

Lilas Où?

Faites tourner Folks

Share |

Un rire de gourde, ça désaltère et c'est déjà bien.

27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 14:18


J'ai les pieds nus qui dansent à l'aube cristalline
la langue claquant le "la" du quart d'heure mutin
J'ai les pieds qui dansent, mes orteils se joignent,
larguant voiles et amarres dans le petit matin   
                                            
J'épile à la hache les complexes aberrants
je les  relègue bravache au caniveau des tourments
Je lisse les aspérités rugueuses à la paille
larguées aux encombrants d'une journée sans faille

J'ai les pieds qui dansent, les jambes qui s'en mêlent
s'emmêlant, elles qui n'étaient que de plomb
alors soudain se sentent pousser des ailes
délestant l'asphalte de ce macadam moribond

Et je délègue du vide le lest un étage en dessous
peu importe s'il ne reste que trois francs six sous
puisqu'aujourd'hui j'ai la vie haut qui s'envole,
les pensées en liberté, la révolte à six coups

A l'océan des dérives, je pêche à la luciole
par légèreté je tangue sur ce canot
j'en fais au présent ma nouvelle ivresse
qui me tient lieu de fantasque ilot

J'ai la vie en fleurs dont j'éternue les pollens
pourvu qu'il contamine les faux sages abscons
qu'il explose des vrais cons la bulle mondaine
où étouffe le souffle du monoxyde de l'ego

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilas Kwine - dans Presque poésie
commenter cet article

commentaires

Stipe 28/09/2009 13:18


j'adore, je ne te connaissais pas assez dans ce registre et tu excelles mieux qu'un tableur !


Lilas Kwine 28/09/2009 17:29


Pour fêter ce gentil compliment, je m'en vais me payer une (photo)choppe


Hime 27/09/2009 19:04


Dur dur de faire fi de ses complexes quand on te lit...
Mais pour s'envoler ça, on en prend de la hauteur, encore!!!


Lilas Kwine 27/09/2009 19:25


Si c'est juste une question de pointure: tu chausses du combien en ailes?    ;-)

( merci ...)