Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lilas Qui ?

  • : Lilas Kwine
  • Lilas Kwine
  • : Un blog pour souffler à contretemps qui passe, rire un bon coup et en reprendre un verre, évacuer les larmes pour les éco-recycler, tout ça dans des histoires parce beaucoup de mots pour pas dire grand chose c'est toujours mieux que rien.
  • Contact

Lilas Quoi?

  • Lilas Kwine
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout

Anthologie-po-sie-gehess-edition.jpg

Lilas Où?

Faites tourner Folks

Share |

Un rire de gourde, ça désaltère et c'est déjà bien.

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:54

 

 

 

 

autophage-2.jpg

 

 

 

et flinguer furieuse

ces accroches en toi

où l'instant qui danse

ressemble à l'éternité

puisque tout se meurt

ce que revêt de factice

le tissu de l'authentique

et l'instable permanent

ce qui scinde et fragmente 

la maille grêle du sentiment

et ce qui fonde la confiance 

tout se qui défie l'inaltérable

tout ce qui brise la déraison

ce qui dévaste la quiétude

tout ce qui se perd,

à jamais perdu, 

à jamais perdu,

à jamais, à jamais,

une dernière fois les yeux 

une dernière fois les mains

une dernière fois la peau

et tout ce que prolongent

les dérives invisibles

et le désir invincible

tout ce qui perturbe le pas

toute l'incertitude du vide 

et ce qui décapite l'illusion, 

glissière létale de l'émotion

tour à tour chaque raison

qui s'effondre bêtement

aux poutres d'un plafond

et toute la douceur en point de côté

que la douleur ne laisse plus respirer

et le coeur n'y peut plus grand chose

mais quel coeur le pourrait ?

qu'à défaut de trouver en des bras

tu cueillerais au forceps d'une voix

et tout ce qui se déambule

à la beauté des choses

à l'éphémère latent

à l'attente qu'on descend

ce qui se révèle dans l'après

ce qui relève de l'avant

tout ce qu'on nie au présent

et tout ce qui fait

exception 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lilas Kwine - dans Presque poésie
commenter cet article

commentaires

Chris Spé 07/02/2011 16:29


il y a certaines histoires qui ne valent que pour leur avant et leur après... :-)


Lilas Kwine 07/02/2011 16:30



à se demander ce qui se passe pendant



Thierry Benquey 06/02/2011 08:57


Ne sais pas quoi dire alors dis un truc banal : j'étais là, avec toi.
Amitié
Thierry


Lilas Kwine 06/02/2011 10:25



merci ( je me défends en réponse banale hein ? mais le coeur y est ) 



hervé pizon 05/02/2011 23:52


ah oui, te re-voici.


Lilas Kwine 06/02/2011 02:08



jamais vraiment ab-sente



fragon 03/02/2011 13:44


Le dessin et les mots.
Le dessein et les maux.
Le dé.. sein... et lait...etc...
Il était long le silence. Tu étais occupée à dessiner ? Il faisait noir ?


Lilas Kwine 03/02/2011 15:30



oh tu sais, les explications...


merci pour la patience en tout cas ... à bientôt