Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lilas Qui ?

  • : Lilas Kwine
  • Lilas Kwine
  • : Un blog pour souffler à contretemps qui passe, rire un bon coup et en reprendre un verre, évacuer les larmes pour les éco-recycler, tout ça dans des histoires parce beaucoup de mots pour pas dire grand chose c'est toujours mieux que rien.
  • Contact

Lilas Quoi?

  • Lilas Kwine
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout

Anthologie-po-sie-gehess-edition.jpg

Lilas Où?

Faites tourner Folks

Share |

Un rire de gourde, ça désaltère et c'est déjà bien.

13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 00:00

                                        http://blogs.ionis-group.com/supbiotech/blog/media/globule.jpg

Il est des contemplations à cueillir distraitement comme ces rêves délicats dispersés par l'orage.
Il en est des transes...Inspirer, se nourrir, s'inspirer puissamment si près des pores de ceux qui...
Il est des temps élégants pour s'étendre -shhhhhh- à même l'étendue fraîche d'une ombre jeune et claire
Il en est des drames effondrés qui trébuchent, se recueillent en si peu d'autres- rares, ces bras agréent l'opacité discrête. 
Des temps pour s'abandonner aux espoirs antiques dont quelques embués s'obstinent patiemment à poursuivre les traces.
Des temps où l'on se guette, où l'on se scrute à basse fréquence. 

Tadam...Tadam...
Tadam...Tadam...

Tadam...Tadam...
Tadam...Tadam...Pam-m-m-m-am-am-mmm...

Et le sang pulse en dehors de l'écho, cogne et recogne; aux parois épithéliales résonne le fou qui enfonce la porte d'un royaume héroïque; sans autre reine que l'absence de lois vaines...

...Il est des joies négligées, des ardeurs parfois presque à l'heure. 
Il est des peines à contretemps lorsque la messe est déjà dite, des chagrins insoutenables en des phalanges comprimées; tant de passions encore, consumées au cendar du mémorial.
Il est de la sueur, des cris, des gémissements; de la jouissance oh oui, encore et encore; il est des suppliciés expirants gorges sèches, des consentants sans retour à l'ante-pénultième radicale.

Il est des jours arides d'éveil comme des nuits taries de songes. Quelques mensonges apaisent comme une pluie d'été...
Des secondes si profondes qu'elles confinent à la perpétuité, des heures creusées de khôl saturnien. Et ces abandons béats au sommeil graduel. 
Il est des déclins amorcés le rire aux éclats, des cirques et des canyons franchis deux pas d'élan! Il est des frontières gommées d'un battement de cil. Des battements de coeur stupéfiés devant tant d'outrage! Des à présents enfouis sous le passé décomposé. 

Il est des temps pour se dire, d'autres pour taire. Il est des temps pour lire et ma pensée rentre en hiver.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilas Kwine - dans Presque poésie
commenter cet article

commentaires

Lettres en stock 14/12/2009 08:01


La pensée peut-être...pas les mots.
Et c'est tant mieux.
Quel rythme ! Où les mots accompagnent ce qu'ils cherchent à dire. Tempo étroit à l'esprit.


Lilas Kwine 14/12/2009 08:32


Merci !


emmanuelle grangé 13/12/2009 11:03


tu penses, mon coeur gros comme ça.


Lilas Kwine 13/12/2009 11:09


Merci


Thierry Benquey 13/12/2009 10:52


Très beau, bonne hibernation alors.
J'ai beaucoup aimé le tadam tadam, cela m'a empli le cerveau de la mome Piaf, un instant, un petit instant.
Amitié
Thierry


Lilas Kwine 13/12/2009 11:01


Merci Thierry


Hime 13/12/2009 08:35


C'est Noël avant l'heure?! Non, parce que... Merci!
Ton texte est un cadeau comme on en lit trop rarement :)


Lilas Kwine 13/12/2009 11:01


En même temps, Noël c'est une fois par an ... ;-)

Merci 


Madame Olson 13/12/2009 03:51


t'as l'hivernation réfléchis....la pensée saisonniere, j'aime cette façon de voir les choses.


Lilas Kwine 13/12/2009 11:04


L'hivernation réfléchi, oui, s'agit de compenser l'été déluré.