Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lilas Qui ?

  • : Lilas Kwine
  • Lilas Kwine
  • : Un blog pour souffler à contretemps qui passe, rire un bon coup et en reprendre un verre, évacuer les larmes pour les éco-recycler, tout ça dans des histoires parce beaucoup de mots pour pas dire grand chose c'est toujours mieux que rien.
  • Contact

Lilas Quoi?

  • Lilas Kwine
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout

Anthologie-po-sie-gehess-edition.jpg

Lilas Où?

Faites tourner Folks

Share |

Un rire de gourde, ça désaltère et c'est déjà bien.

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 20:10

 




vie.jpg




J'aime, j'aime
le spleen acide
après les longs élans
et tous ces souffles assoupis
passée la petite camarde
et tous ces mots endormis
en lisière de l'automne
ces regards circonscrits
à la faveur d'un scopitone
et l'orage raide qui tonne
dans le ciel électrique
les diaphragmes qui capitulent
dans la brèche de l'éclair
et ces hivers qui rongent
la froidure des corps
et ces mémoires qui pansent
les absences pacifiques
et ces instants volés
à la croisée des chemins

Tu vois, tu vois
après la mort, il n'y a rien
qui vaille
d'attendre le train
après la mort il n'y a
rien

J'aime, j'aime
le spleen collant
après les lents envols
et l'inconfort post détournement
et la solitude des foules si lasses
les silences lourds
passés tes gémissements
et l'arrêt au port qui suit
tous les transports
et les assiettes vides
et les ventres plein
et les yeux avides
avant le festin
et le fiel, et le miel
et les grains de sel
essaimés dans ma vie
et la douceur saumâtre
que tu jettes 
en fin de partie
entre deux apartés
aux confins du mercredi


Tu sens, tu sens?
après la mort, il n'y a rien, non
rien qui vaille de vivre en vain
après la mort il n'y a
rien

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilas Kwine - dans Presque poésie
commenter cet article

commentaires

hervé pizon 12/04/2010 18:27


ah ! il y a une vie avant la mort.


Lilas Kwine 12/04/2010 18:29



oui autant éviter la mort avant la mort si possible 



Fragon 10/04/2010 21:19


Petite musique obsédante.


Lilas Kwine 11/04/2010 08:53



tu n'imagines pas combien ...

 



seg dee 08/04/2010 22:20


Mais pourquoi mes commentaires ils passent jamaaaaaaaais ???


Lilas Kwine 08/04/2010 22:22



ben euh, il passe là; mais c'est peut être pas ce que tu voulais dire ? :-)



Madame Olson 08/04/2010 18:19


Presque poésie ? Pas sur..... cette musique là est douce a lire....Cette poésie là s'entend au fond de l'âme....


Lilas Kwine 08/04/2010 21:20



...le lieu de l'oreille absolue, pour sur. 
Merci  



Hime 08/04/2010 10:38


Comme Milène, je soutiens qu'on a beau dire, avant tout on sent. Et je me sens petite à faire cette annonce répétitive et pourtant vraie (comme Thierry pour le coup :D): J'aime, j'aime, j'aime...


Lilas Kwine 08/04/2010 10:39



en tout cas je me sens heureuse de la recevoir
merci merci merci