Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lilas Qui ?

  • : Lilas Kwine
  • Lilas Kwine
  • : Un blog pour souffler à contretemps qui passe, rire un bon coup et en reprendre un verre, évacuer les larmes pour les éco-recycler, tout ça dans des histoires parce beaucoup de mots pour pas dire grand chose c'est toujours mieux que rien.
  • Contact

Lilas Quoi?

  • Lilas Kwine
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout

Anthologie-po-sie-gehess-edition.jpg

Lilas Où?

Faites tourner Folks

Share |

Un rire de gourde, ça désaltère et c'est déjà bien.

29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:25




P1040914.JPG




et à présent
que je songe
encore à toi
je me demande
ainsi donc
tu n'abandonnes jamais? 
certaines absences
ressemblent 
à des disparitions



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

J.M.G. Marco 31/03/2011 06:29


Certaines présences aussi, ressemblent à des disparitions...Ou apparition.


Lilas Kwine 31/03/2011 07:56



 oui selon le point de vue du spectateur...



Rudes rêves (poésies par Philippe Cougé) 07/01/2011 19:08


cette concision transcende les mots qui pèsent du coup très lourd


Lilas Kwine 07/01/2011 19:09



tant que la plume n'y peut plus grand chose, oui. 



fragon 06/01/2011 18:48


Les petits enfants aiment jeter des bouteilles à l'eau avec des messages dedans.
Je me demande à quoi rêvent les grands.


Lilas Kwine 07/01/2011 09:49



certains se jettent sur les bouteilles d'un autre genre



Akim 29/12/2010 17:56


J'avais écrit un truc presque pareil a l'époque.
J'en déduis que tu m'as copié et que tu devrais avoir honte.
Mon poème:

"et présentement
que je pense
à toi encore
je me demande
enfin voila
jamais tu n'abandonnes ?
certaines disparitions
ressemblent
à des absences.


Lilas Kwine 29/12/2010 20:21



ah bon ? comme une pensée collective alors ...