Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lilas Qui ?

  • : Lilas Kwine
  • Lilas Kwine
  • : Un blog pour souffler à contretemps qui passe, rire un bon coup et en reprendre un verre, évacuer les larmes pour les éco-recycler, tout ça dans des histoires parce beaucoup de mots pour pas dire grand chose c'est toujours mieux que rien.
  • Contact

Lilas Quoi?

  • Lilas Kwine
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout
  • Lilas Kwine aime les mots. Alors elle en fait des histoires pour surfers de l'imaginaire, voltigeurs de ciels d'orages, voleurs de siestes, palmiers de campagnes, poissons panés de la dernière pluie, clowns tachycardes. Et puis qui veut après tout

Anthologie-po-sie-gehess-edition.jpg

Lilas Où?

Faites tourner Folks

Share |

Un rire de gourde, ça désaltère et c'est déjà bien.

15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 21:33

A force

d'attendre

attendre

attendre

attendre

attendre
attendre
attendre

attendre

quoi

déjà

j'ai oublié

à force

d'attendre,

le début

de

ce foutu poème

Repost 0
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 22:16

 

 

La pluie, après le beau temps. 

Pourquoi la pluie,

Systématiquement.


 

Repost 0
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 12:27

 

 

 

 

 

Avec toi je me suis dit

que j'arrivais trop tôt

 

Et puis je me suis dit

que j'arrivais trop tard

 

Mais finalement personne

n'est jamais arrivé

à l'heure

 

 

 

 

 

Repost 0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 22:09

 

 

Tu me parles ?

Tu me parles
Sans cesse 
Mais  
Il est
Possible 
Que je ne
Vois pas
En quoi 
Nous n'aurions 
Pas déjà
Épuisé 
Tous les sujets 
Que nous 
N'aborderons 
Jamais
Ensemble. 



 
Repost 0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 18:24

 

 

Laissons passer ce foutu hiver, 

 

il n'atteindra pas autre chose 

que le cours du temps, 

et le passage du dehors

vers celui du dedans.

 

Pour le reste,

mon coeur est déjà pris

 

 

 

Repost 0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 13:38

 

Où qu'erre l'air

quand j'y pense,

ça n'est pas tant un problème d'inspiration.

ça n'est jamais que l'expiration,

l'expiration qui n'a pas le temps de s'exprimer.


Repost 0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 19:23

 

 

 

une seconde passe, 

je viens de faire vingt fois le tour du monde de mon crâne

à la vitesse de l'impuissance. 







Repost 0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 13:01

 

images

 



Tout à l'heure en rentrant chez moi, j'ai conduit très vite

sur l'autoroute des pensées qui venaient,

insectes de nuit,

s'éclater consciencieusement aux vitres de mon cerveau.


Penser vite n'avançait à rien,

alors j'ai conduit plus lentement

pour mettre un peu la bride au flux zélé des mots  

 

Ça n'a pas marché, bon mais, c'était plus prudent

d'un point de vue strictement routier.  


 

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 23:45

 

 

20100224143731-532967697-d0fb88c6e0.jpg 




 

 

dehors, il y a des petits bruits d'été,

des sifflets de cigales, des bruissements de criquets

(mais, ça n'est pas possible, et je me demande quel être les susurre)

il fait très doux; je le sais parce que je suis tiède,

surtout, mes orteils sont tièdes,

et ça c'est un signe qui ne trompe personne :

il fait plus de 20 degrés à près de 22 heures;

à dire vrai, j'aurais envie de déposer là ma gravité

à entendre ruminer loin le ressac de haute mer;

la douceur nocturne, ça fait chanter les oiseaux plus tard,

comme si pour eux le couvre-feu,

n'était qu'une simple question de température.

- même la nuit tombe plus lentement -

 

Repost 0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 21:14

 

diaporama-508-Train-fantome-avril-1953.jpeg

 

 

 

 

c'est comme se payer un ticket

pour le train fantôme

à ne pas même oser

entrouvrir les yeux

pour éviter d'avoir peur

alors qu'on savait bien

que c'était pour ça

qu'on montait dans le wagon

des soirées comme ça

je ne fais plus autre chose

que de fermer les yeux

je ne sais plus où trembler

des soirées comme ça

 

 


Repost 0